Podcast

20 minutes pour tout comprendre aux réseaux de chaleur

reseau chaleur

L’enquête annuelle sur les réseaux de chaleur présentée par le Syndicat National du Chauffage et de la Climatisation Urbaine (SNCU) nous apprend que fin 2020, la France comptait 833 réseaux de chaleur urbains. Cette solution de chauffage représente un réel levier pour accélérer la transition énergétique et son essor devrait permettre à la France de décarboner son énergie conformément aux objectifs fixés par l’Europe. Mais alors, qu’est-ce qu’un réseau de chaleur ? Qui peut s’y raccorder ? Pour quels bénéfices ? Comment procéder ? Nous avons invité deux experts pour répondre à ces questions.

Tout comprendre aux réseaux de chaleur en 20 minutes

Le premier épisode de notre chaîne de podcasts, « Préparons demain », aborde les bonnes raisons de se raccorder à un réseau de chaleur urbain. Pour parler de ce sujet, CertiNergy & Solutions reçoit deux experts :

– Hortense Fournel, co-intrapreneuse de France Chaleur Urbaine, un nouveau service public qui vise à massifier le raccordement des copropriétés aux réseaux de chaleur ;

– Laurent Dovergne, Responsable Commercial Développement à la CPCU, délégataire du service public de chauffage de la ville de Paris.

Dans cet épisode d’une vingtaine de minutes, nos invités nous expliquent ce qu’est un réseau de chaleur urbain, comment cela fonctionne, quels sont les bâtiments pouvant être raccordés et comment faire une demande de raccordement à un réseau de chaleur.

Ils nous partagent également 3 bonnes raisons de se raccorder à un réseau de chaleur urbain.

« Au niveau environnemental, par exemple, le réseau de chaleur de la ville de Paris géré par CPCU a permis d’éviter plus de 1,5 million de tonnes de CO2 depuis 5 ans. La CPCU a aussi réduit les consommations énergétiques de ses installations avec une économie de 150 GWh en 3 ans » explique Laurent Dovergne.

Accélérer le développement des réseaux

En introduction, CertiNergy & Solutions rappelle les résultats de l’enquête annuelle sur les réseaux de chaleur réalisée par le Syndicat National du Chauffage et de la Climatisation Urbaine. En 2020, la France comptait plus de 800 réseaux de chaleur urbains alimentés à 60,5% par des énergies renouvelables et de récupération.

Bien que ce chiffre soit important, la comparaison avec les autres pays européens montre que la part du besoin de chaleur couverte par les réseaux français est très faible. Et comme mentionné par le récent rapport publié par la Cour des Comptes : « Le chauffage urbain (ou réseau de chaleur) est une contribution efficace à la transition énergétique qui reste insuffisamment exploitée ». L’objectif est donc de massifier le recours à cette solution et de multiplier par 5 la quantité de chaleur et de froid renouvelables livrés par ces réseaux d’ici 2030.

« Pour atteindre les objectifs climatiques français et européens, il est nécessaire de raccorder de nouveaux bâtiments. C’est la raison qui a poussé l’Etat à créer France Chaleur Urbaine, un service public ayant pour vocation d’accélérer le raccordement des bâtiments notamment des copropriétés aux réseaux de chaleur » déclare Hortense Fournel.

Ecouter notre podcast en entier

Actualité

Les articles similaires

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter